Paramètres du bassin

Une piscine constitue un milieu en perpétuel changement influencé par une multitude d’agents différents. L’eau cristalline, propre, chaude et rassurante est pour la plupart des acheteurs la vision que pousse à s’en équiper.

Cependant, l’eau est un milieu vivant qui se « pollue » par un ensemble facteur comme les feuilles, sable/terre, crème, huile solaire, chevaux, UV mais aussi par les micro-organismes: bactéries, virus, champignons, algues, etc.

Ces échanges influencent l’équilibre fragile de l’eau. 80% de ces impuretés sont traités par un système de filtration dite filtration physique et les 20% restant doivent être traités par la chimie. Voilà pourquoi l’eau se doit de recevoir un traitement vigilant.

Méthodologie

Le traitement de l’eau s’axe sur 3 principes essentiels:

  1. L’équilibre de l’eau
  2. La désinfection
  3. La purification de l’eau
L’équilibre de l’eau

Il faut impérativement respecter l’ordre de ces deux étapes essentielles: Équilibrer puis désinfecter! L’action de la désinfection sera inefficace si l’eau est mal équilibré et coutera très cher en produit!

Il existe une corrélation essentiel à cet équilibre qui s’articule autour de 3 valeurs qui définissent les points d’équilibre.

  • pH ou potentiel hydrogène
  • TAC ou taux d’alcalinité
  • TH ou dureté calcique

Il existe des produits simples, pour mesurer ces valeurs. exemple: Bandelettes d’analyse; Lecteur digital d’analyse; Analyseur de piscine, etc.

Après analyse, il vous restera à comprendre ces valeurs et le tableau ci-après vous aidera à les appréhender.

Exemple: Si nous retrouvons des valeurs comme: pH= 7 ; TAC= 160 mg/L (16°F) ; TH= 210mg/L (21° F).

Plage des valeurs à atteindre

pH: Pour un traitement au chlore, un bon pH se situe entre 7 et 7,4.

Chlore libre actif: Entre 0,4 et 1,4 mg/L ; Idéal 1 mg/L

Chloramines (différence entre chlore libre et chlore total):  < à 0,6 mg/L

Stabilisant (acide cyanurique): < 75 mg/L bassin public; < 20mg/L pour le bon fonctionnement d’un automatisme;  < 40 mg/L bassin privé.

TAC ou alcalinité: Entre 80 et 120 mg/L – à vérifier une fois en début de saison et en milieu de saison à titre habituel. A vérifier également après des orages.

Fer: < 0,2 mg/L

Phosphates: <100 ppb soit 1g/10m³ maxi

Conductivité (EV): Entre 170 et 300 mg/L dans le cas d’une eau NON salée

Nitrates: < 20 mg/L

Cuivre: < 0,3 mg/L

Dureté: Entre 150 mg/L (15°f) et 300 mg/L (30°f)

Brome: Entre 1 et 3 mg/L

Déterminer l’équilibre calco-carbonique

Il existe un modélisation du lien entre les 3 valeurs pH; TAC; TH qui se représente sou forme de tableau. C’est la Balance de Taylor. 

La ligne rouge montre dans notre exemple la corrélation entre deux valeur du notre analyse.

Revenons à notre exemple: « TAC= 160 mg/L (16°F) ; TH= 210 mg/L (21° F) »

Si nous dessinons une ligne entre deux valeurs en prenant pour base le TAC à 160 mg/L et le TH à 210mg/L, nous montre un équilibre avec un pH à 7,4.

Ci après vous trouverez la chimie pour adapter vos valeurs et profiter d’eau en équilibrée.

La désinfection

Bientôt en ligne! 🙂